Modifier les paramètres

Langue
Devise
FR | € Changer
0
Tous les articles

Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie

Du 14 juin au 15 juillet 2018, le plus grand événement sportif du monde aura lieu en Russie. Les matchs de la Coupe du Monde de la FIFA 2018 se tiendront dans 12 stades répartis dans 11 villes du plus grand pays du monde.

Comme toujours, la Coupe du Monde de football fascinera les populations du monde entier. Les jeunes et les vieux, les riches et les pauvres, les hommes et les femmes, de toute la planète se rassembleront autour de leur poste de télévision pour supporter leurs équipes favorites dans leur combat pour remporter la fameuse coupe en or 18 carats de 6,1 kg, dans le Stade Luzhniki de Moscou, où se jouera la finale.

Pour la plupart des fans du monde entier, la déception de ne pas voir leur équipe nationale qualifiée aura été oubliée, et tout le monde se prépare au grand coup d’envoi du 14 juin. Pour les fans des 31 pays qui participeront à la coupe aux côtés du pays hôte, la Russie, l’excitation est presque tangible et beaucoup de fans commencent à préparer leur voyage en Russie pour suivre leur équipe.

Quand on voyage dans un pays aussi grand et, pour beaucoup, inconnu, c’est toujours bien de pouvoir rester en contact avec vos compagnons de voyage ou vos amis et votre famille restés à domicile. Un des moyens les plus pratiques pour garder le contact quand vous êtes en Russie, où les frais d’itinérance sont élevés par rapport à beaucoup d’autres pays, est d’acheter un Plan de Données de 5 Go sur www.travelsim.com. Il vous permettra de voyager plus facilement, de recevoir gratuitement des appels, de vous connecter à internet et de rester en contact avec vos proches restés à la maison, c’est simple et pas cher.

La Coupe du Monde

La Coupe du Monde de foot a lieu tous les quatre ans depuis l’événement inaugural en Uruguay en 1930, sauf en 1942 et en 1946, à cause de la Deuxième Guerre Mondiale, ou la Grande Guerre Patriotique comme on l’appelle en Russie.

La Coupe du Monde en Russie sera donc la 21ème Coupe du Monde de la FIFA, et ce sera la première fois qu’elle aura lieu dans le plus grand pays du monde. La toute première Coupe du Monde s’est tenue en Uruguay et tous les matchs se sont déroulés dans la capitale, Montevideo. Treize équipes y ont participé et la finale, dans le Estadio Centenario, a opposé l’Uruguay à l’Argentine. L’Uruguay a reporté la Coupe en battant l’Argentine 4 à 2.

Lors des 19 Coupes du Monde suivantes, sept autres nations ont été couronnées Championnes du Monde : l’Italie (4 fois), l’Allemagne/Allemagne de l’Ouest (4), le Brésil (5), l’Angleterre (1), l’Argentine (2), la France (1) et l’Espagne (1). L’Uruguay l’a gagnée une nouvelle fois en 1950. De ces nations, seule l’Italie sera absente cette année, car elle a été battue lors des qualifications par la Suède en deux matchs de barrage, le premier remporté par la Suède et le suivant match nul.

Trente-deux équipes participeront à la coupe cette année, représentant tous les continents, à part l’Antarctique. L’Europe est mieux représentée, avec quatorze équipes, alors que l’Amérique du Sud, l’Afrique et l’Asie (qui en termes footballistiques comprend l’Australie), auront chacune cinq équipes. Les trois places restantes seront prises par des équipes d’Amérique du Nord.

Étant donné que la Coupe du Monde réunit des pays du monde entier, on sait bien que la Russie s’attend à accueillir de nombreux visiteurs et visiteuses apportant leur culture et leur enthousiasme à cet événement de l’année.

 

The World Cup

La Coupe du Monde en Russie

Quand la Coupe du Monde 2018 a été attribuée à la Russie en décembre 2010, la proposition mise en avant par le gouvernement russe et les autorités footballistiques était que l’événement se tienne presque exclusivement en Russie européenne, évitant par conséquent les problèmes de distances vers les villes situées en Russie asiatique et les problèmes de décalages horaires.

C’est bien sûr décevant pour les personnes habitant dans la partie asiatique, qui est la plus grande du pays, mais ça paraît logique du point de vue de l’organisation. Les fans et les joueurs auront moins de distances à parcourir et les matchs retransmis à la télévision dans le monde auront lieu chaque jour dans la même tranche horaire, pour le confort des spectatrices et des spectateurs.

Les villes hôtes de la Coupe du Monde de Russie iront de Ekaterinbourg, la seule ville asiatique à recevoir des matchs, à l’est, à Kaliningrad à l’ouest, dans l’enclave russe située entre la Pologne et la Lituanie. De Saint-Pétersbourg, la ville la plus au nord du monde ayant une population de plus d’un million d’habitants, vous pourrez voyager vers le sud jusqu’à Sochi, sur la Mer Noire, à proximité de la frontière géorgienne, au sud, pour assister aux matchs.

Bien que toutes ces villes se situent virtuellement en Russie européenne, les distances entre elles sont tout de même considérables, par rapport à la plupart des pays. Heureusement, il existe des vols permettant de se déplacer et des centaines de trains supplémentaires seront affrétés pendant le tournoi.

La Coupe du Monde 2018 sera organisée en poules de quatre équipes, comme d’habitude, pour la première partie de la compétition, mais les équipes joueront chaque match dans une ville différente. Par exemple, le Groupe A se compose de la Russie, l’Arabie Saoudite, l’Égypte et l’Uruguay. Les matchs entre ces quatre équipes auront lieu dans plusieurs villes : Moscou, pour le match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie Saoudite, Ekaterinbourg, Saint-Pétersbourg, Rostov-sur-le-Don, Samara et Volgograd.

Comme d’habitude, les deux premières équipes de chaque groupe seront qualifiées pour la suite du tournoi, les matchs seront répartis dans plusieurs villes du pays. Les demi-finales, avec les quatre dernières équipes, se dérouleront à Saint-Pétersbourg et Moscou, et la finale sera jouée à 18h heure locale au State Luzhniki de Moscou.

World cup in Russia

Qui sera en Russie ?

Aux côtés des favoris qui iront probablement loin dans le tournoi, le premier match de la Coupe du Monde de Russie 2018 opposera l’Islande au Panama. Quand ces deux équipes auront foulé le terrain russe en 2018, le nombre total de nations ayant participé à la Coupe du Monde de football sera de 79.

Débutants

Le Panama s’est qualifié pour la toute première fois à la Coupe du Monde en battant le Costa Rica, lui aussi qualifié et qui était l’équipe surprise à la dernière Coupe du Monde 2014 au Brésil, parvenant jusqu’aux quarts de finale. Le Mexique, souvent qualifié, vient compléter ce trio de pays d’Amérique Centrale, et les États-Unis ont échoué à se qualifier pour cette fois.

Si le Panama est un pays peu connu du reste du monde, les joueurs vont bien sûr donner le meilleur pour aller jusqu’au bout. Ils vont sans doute partir motivés grâce à leur victoire sur le Costa Rica et tenter d’imiter le parcours de leurs voisins jusqu’aux quarts de finale lors de la dernière coupe, mais ils devront faire face à la Belgique, à l’Angleterre et à la Tunisie dans le Groupe G.

Grâce à ses exploits lors du dernier Championnat d’Europe en France il y a deux ans, la petite Islande (population de 335 000 habitant(e)s), le plus petit pays à se qualifier pour la phase finale de la Coupe du Monde, ne sera pas sous-estimée par ses opposants du Groupe D. L’Islande a atteint les quarts de finale du Championnat d’Europe en comptabilisant une victoire et deux matchs nuls, avant de battre l’Angleterre 2-1 en huitième, produisant des ondes de choc dans le monde entier. Tirée dans un groupe très difficile aux côtés de l’Argentine, de la Croatie et du Nigeria, ne soyez pas surpris(e) si les hommes de la terre de glace et de feu en vexent un ou deux.

Espoirs

Étant donné qu’il n’y a eu que huit nations à avoir remporté la Coupe du Monde de football, seules quelques équipes ont des espoirs bien fondés de soulever le trophée en juillet. Comme toujours, il y aura bien sûr quelques surprises en cours de route, et des grandes équipes sont susceptibles d’y laisser des plumes. L’Italie, quatre fois gagnante, et les Pays-Bas, trois fois, ayant échoué à se qualifier, il y a la place pour qu’une ou deux autres nations se fassent remarquer.

Le Portugal, ayant fini troisième en 1966 et quatrième en 2006, actuel champion d’Europe, cherchera à améliorer son statut lors de la phase finale du tournoi. Malgré une histoire ayant vu certains des meilleurs joueurs du monde venir du Portugal, comme la superstar Cristiano Ronaldo, les Portugais n’ont jamais brillé à leur juste valeur pendant une Coupe du Monde. Même quand ils sont devenus champions d’Europe en 2016, leur performance n’a pas été particulièrement exceptionnelle. Les portugais ne semblent pas être de sérieux concurrents malgré leur titre de champions d’Europe et risquent de décevoir.

La Belgique, comme la France, est un autre pays ayant une équipe dotée de bons joueurs qui peuvent parfois se surpasser, et elle espère pouvoir sortir de son groupe en battant l’Angleterre, la Tunisie et le Panama, pour réaliser de grandes choses.

Depuis que l’équipe du Cameroun est devenue l »autre équipe’ favorite de tout le monde lors des quarts de finale en 1990, les équipes africaines ont de grands espoirs, mais ont du mal à concrétiser. Seul le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010 ont égalé la performance du Cameroun. Cette année, les meilleurs espoirs africains semblent se concentrer sur le Nigeria et le Sénégal. L’Égypte, qui été championne d’Afrique sept fois, un record, la Tunisie et le Maroc, qui se sont déjà qualifiés pour des Coupes du Monde, se comportent rarement avec succès dans cette compétition, mais nous verrons bien quand les matchs se joueront.

Prétendants

Si vous cherchez les vainqueurs potentiels, vous pouvez jeter un œil aux équipes ayant déjà gagné la coupe par le passé. Le Brésil, cinq fois champion du monde, est toujours un prétendant sérieux qu’on attend au moins en demi-finale, sinon on considérerait ça comme un échec.

De même, l’Allemagne, tenante du titre et quatre fois championne, est toujours présente et ses attentes sont à la hauteur de celles du Brésil. Une France renaissante, avec des jeunes joueurs performants en ce moment, et l’Espagne, championne du monde en 2010, représentent les meilleurs espoirs de victoire parmi les pays européens, avec l’Allemagne.

L’Argentine, avec le talent inégal de Lionel Messi, est toujours à suivre de près, tandis que l’Uruguay est un outsider qui s’est toujours bien comporté en Coupe du Monde. Vainqueurs de la toute première Coupe du Monde de football en 1930, les uruguayens ont réitéré en 1950 au Brésil et ont atteint la demi-finale en 2010. Une belle réussite pour un pays dont la population atteint à peine quatre millions d’habitant(e)s.

Outsiders

Presque chaque Coupe du Monde de football est le théâtre d’une success story imprévue et, étant donné que le niveau de foot international s’améliore, quasiment toutes les équipes peuvent prétendre au titre. Même les petits pays d’Europe ont la tradition et l’histoire footballistique requise pour se démarquer, alors qui peut dire si cette années nous réserve des surprises de taille, comme la Colombie ou le Mexique. La Suède a évincé l’Italie lors des qualifications et son équipe est talentueuse. Jouer à domicile est bien sûr un gros avantage, et si la Russie réussit à prendre le dessus sur l’Arabie Saoudite, les supporters peuvent la propulser plus loin que prévu.

Who will be

Profitez de la Russie en 2018

Que votre pays se soit qualifié ou pas, que vous voyagiez en Russie pour la coupe ou non, une chose est sûre, la Coupe du Monde sera source de joie, d’excitation, de désespoir, d’adrénaline et d’angoisse pour des millions de personnes dans le monde.

Malgré quelques controverses autour de l’attribution de la Coupe du Monde 2018, nous pouvons tabler sur le fait que la Russie voudra organiser un spectacle digne des plus grands événements sportifs du monde. Des dizaines de milliers de personnes assisteront aux matchs et visiteront les villes du pays, peut-être pour la première fois, et il est à prévoir que cette Coupe du Monde de football sera mémorable. Il ne reste plus qu’à attendre avec impatience le premier coup de sifflet.

 

Enjoy Russia 2018

Travelsim keeps you connected in Russia. 1GB data only for €18. Incoming calls are free.